Détection, Géoréférencement et Cartographie de vos Réseaux Gaz : Axegide

Détection, Géoréférencement et Cartographie
de vos Réseaux Gaz : Axegide

Accompagnement dans la détection et le géoréférencement de vos réseaux gaz - Axegide

La détection de réseaux enterrés et géo référencement

AXEGIDE vous accompagne dans la détection et le géoréférencement de vos réseaux gaz enterrés pour prévenir les dommages lors de travaux de terrassement. AXEGIDE détermine le positionnement en planimétrie de vos réseaux gaz enterrés par mesure régulière à l'aide d'un détecteur électromagnétique et d'un radar géologique couplé à une localisation géoréférencée1. La double méthode électromagnétique et acoustique permet de lever des doutes en cas de distorsion.
L'ensemble des points de détection sont positionnés sur le plan avec des classes de précision2 (définies à l’article 1er de l'arrêté « DT-DICT » du 15 février 2012) permettant de caractériser le niveau de qualité de la connaissance de l'emplacement du réseau. Les livrables de la prestation sont un plan au format DWG ou DGN associé à un reportage photo avec une représentation du réseau. Notre réseau de partenaires qualifiés et certifiés intervient sur toutes installations partout en France.
Ensemble des points de détection - Axegide

Repérage en surface de vos réseaux gaz enterrés
avec la pose de bornes

Exemples d'anomalies identifiées

AXEGIDE vous préconise le type de borne et la densification appropriés en fonction de la configuration des lieux et de l’environnement. La présence de la canalisation ne pourra être ignorée.

Exemples d'anomalies identifiées

Pour aller plus loin…
AXEGIDE peut également réaliser la
cartographie de votre réseau aérien

Nous réalisons ou mettons à jour votre plan du réseau de gaz avec un référencement de l’ensemble des ouvrages :

+ Robinets / organes de coupure
+ Détendeurs, régulateurs
+ Caractéristiques des réseaux (diamètre et niveau de pression).

AXEGIDE produit différentes vues de votre réseau pour faciliter son exploitation (vue en plan, isométrique, schéma d’exploitation).

Bon à savoir

Pour des besoins spécifiques de précision, AXEGIDE propose également le levé topographique par scanner 3D et la réalisation du plan issu du nuage de points.

Systeme normatif

Extrait NF EN 15001 Canalisations d'installations de gaz avec une pression de service supérieure à 0,5 bar pour les installations industrielles 6.3.2 Plans d'installation ; définit les opérations de maintenance devant être planifiées par le responsable d'exploitation Les extensions ou modifications doivent être consignées sur les plans d'installations et mis à jour dans le dossier technique
Extrait NF EN 1775 Alimentation en gaz - Tuyauteries de gaz pour les bâtiments - Pression maximale de service inférieure ou égale à 5 bar. 8.Exploitation et Maintenance Le responsable de l'exploitation d'une tuyauterie doit, si nécessaire (Établissement Recevant du Public, bâtiment avec une installation complexe), disposer d'informations descriptives concernant sa localisation, sa nature et/ou un plan de son tracé tenu à jour.

1 Système de référence géographique et planimétrique. Deux systèmes de référence :

Le Lambert zone : Jusqu'en 1991, le réseau de référence géodésique français était issu de la triangulation de la France (NTF). A ce réseau étaient associées les 4 zones de projection Lambert I, II, III, IV, plus la projection nationale Lambert II étendu. Le RGF*93 : Le décret n°2006-272 du 3 mars 2006 impose le RGF*93 comme le système national de référence, auquel sont associées neuf projections coniques conformes. Au RGF*93 sont associés des systèmes de coordonnées géographiques : latitude, longitude, altitude (x, y, z) ou planes (x, y). Les projections planes normalisées sont : + La projection Lambert 93 couvrant l'ensemble de la France métropolitaine et adaptée aux représentations moyenne échelle, + Un ensemble de neuf projections coniques conformes réduisant l'altération linéaire (erreur commise par l'utilisation d'une seule et unique projection) et adaptées aux représentations grande échelle.

2 Classes de précision :

Classe A : Un ouvrage ou tronçon d'ouvrage est rangé dans la classe A si l'incertitude maximale de localisation indiquée par son exploitant est inférieure ou égale à 40 cm et s'il est rigide, ou à 50 cm s'il est flexible (l'incertitude maximale est portée à 80 cm pour les ouvrages souterrains de génie civil attachés aux installations destinées à la circulation de véhicules de transport ferroviaire ou guidé lorsque ces ouvrages ont été construits antérieurement au 1er janvier 2011). Classe B : Un ouvrage ou tronçon d'ouvrage est rangé dans la classe B si l'incertitude maximale de localisation indiquée par son exploitant est supérieure à celle relative à la classe A et inférieure ou égale à 1,5 mètre. Classe C : Un ouvrage ou tronçon d'ouvrage est rangé dans la classe C si l'incertitude maximale de localisation indiquée par son exploitant est supérieure à 1,5 mètre, ou si son exploitant n'est pas en mesure de fournir de données de localisation. Tout exploitant de réseau enterré ou aérien, sensible ou non sensible pour la sécurité, a obligation de ranger tous les tronçons des réseaux qu'il exploite dans l'une de ces 3 classes de précision lorsqu'il répond à une DT ou à une DICT.

Ils nous ont fait confiance

Renault Trucks
John Deere
Reel

Une question ?

Nos experts gaz se déplacent gratuitement sur votre installation gaz pour mieux vous conseiller.

Contacter Axegide